New pharmacy cialis australia online tablets-au.com with a lot of generic and brand medicament with cheap price and fast delivery.

Zentaris.eu


Æterna Zentaris Inc
. 1405, boul. du Parc-Technologique
Québec (Québec) Canada G1P 4P5 T 418 652-8525 F 418 652-0881
www.aezsinc.com
Communiqué

Æterna Zentaris : son partenaire Keryx rapporte des résultats
positifs de phase 2 sur perifosine en monothérapie pour le
traitement de la macroglobulinémie de Waldenstrom avancée
Les données démontrant un taux de réponse général de 35 % et une médiane de
survie sans progression de la maladie de 12,6 mois chez des patients atteints de
macroglobulinémie de Waldenstrom récurrente ou récurrente/réfractaire seront
publiées dans le numéro de février 2010 du Journal of Clinical Cancer Research

Québec (Québec), le 29 janvier 2010 –
Æterna Zentaris Inc. (TSX : AEZ;Nasdaq : AEZS), (la
« Société »), une société de développement de produits au stade clinique avancé, spécialisée
en oncologie et en endocrinologie, a annoncé aujourd’hui qu’un article intitulé « Clinical and
Translational Studies of a Phase II Trial of the Novel Oral Akt Inhibitor Perifosine in Relapsed or
Relapsed/Refractory Waldenstrom’s Macroglobulinemia
», sur des données de phase 2
démontrant l’activité de perifosine (KRX-0401) en monothérapie pour le traitement de la
macroglobulinémie de Waldenstrom (Waldenstrom), sera publié dans le numéro de février
2010 du Journal of Clinical Cancer Research. Perifosine, le composé anticancéreux oral,
inhibiteur de PI3K/Akt de la Société, fait actuellement l’objet d’une étude de phase 3 sur le
myélome multiple, menée selon une Évaluation Spéciale du Protocole accordée par la Food
and Drug Administration
(FDA). Tout comme le myélome multiple et le lymphome non
hodgkinien, le Waldenstrom est une maladie hématologique au cours de laquelle les cellules
cancéreuses ciblent la moelle osseuse. Actuellement, il n’y a aucun médicament approuvé par
la FDA pour traiter le Waldenstrom. Keryx Biopharmaceuticals (Nasdaq : KERX) est le
partenaire et licencié d’Æterna Zentaris pour perifosine aux États-Unis, au Canada et au
Mexique. Æterna Zentaris a également octroyé une licence pour perifosine à Handok pour la
Corée du sud tout en conservant les droits pour le reste du monde.
Dre Irene Ghobrial, professeure adjoint en médecine au Bing Center for Waldenstrom’s
Macroglobulinemia
du Dana-Farber Cancer Institute, a mené l’étude de phase 2 auprès de
37 patients qui ont reçu perifosine à raison de 150mg /jour au cours de 6 cycles. Dans cette
étude, 41 % des patients avaient reçu au moins 3 régimes de traitements préalables et 78 %,
au moins 2 régimes de traitements préalables. Ces traitements préalables comprenaient des
analogues de nucléoside, de la bortezomib, des agents alkylants et du rituximab qui ne sont pas

approuvés pour le Waldenstrom mais qui sont souvent utilisés pour traiter cette maladie. La
médiane de l’implication de la moel e osseuse avec des cellules lymphoplasmacytiques était de
70 %, indiquant ainsi que la maladie était à un stade avancé. Les patients chez lesquels on
constatait une stabilisation de la maladie ou une réponse, pouvaient poursuivre le traitement
jusqu’à la reprise de la progression de la maladie. Sur les 37 patients, on a observé 4 cas de
réponse partielle (11 %), 9 cas de réponse minimale (24 %) et 20 cas de stabilisation de la
maladie (54 %). Dans l’ensemble, on a rapporté une stabilisation de la maladie ou mieux chez
89 % (33/37) des patients traités avec perifosine en monothérapie, alors qu’on a constaté une
progression de la maladie chez 11 % d’entre eux (4 patients). La médiane de survie sans
progression de la maladie au cours de l’étude s’établissait à 12,6 mois (90 % C.I. (10,2 – 22,7))
alors que la médiane de survie générale était de 26 mois (90 % C.I. 26 – limite supérieure non
atteinte)). De façon générale, perifosine a été bien toléré ; les symptômes gastro-intestinaux et
la fatigue étaient les effets secondaires associés au traitement les plus communs.
L’article décrit également des études translatoires menées par Dre Ghobrial, utilisant
l’établissement d’expression génétique et l’immunocytochimie sur des échantillons de patients
pré-traités contre des patients post-traités. Dans la majorité des échantillons testés, les résultats
démontrent une réduction significative de la phospho-GSK3/ (en aval de l’Akt) avec l’utilisation
de l’immunocytochimie. Dans le même ordre d’idées, les résultats ont démontré que perifosine
inhibe, de façon significative, l’expression de plusieurs gènes membres de la famille NF-kB,
confirmant ainsi l’activité ciblée de perifosine sur cette voie de signalisation, activité que l’on
avait constatée lors d’études in vitro antérieures.
« Perifosine semble très prometteur en monothérapie pour traiter des patients aux prises avec
la macroglobulinémie de Waldenstrom récurrente/réfractaire », de commenter Dre Ghobrial.
« Les réponses se sont avérées rapides et durables. La survie de 12,6 mois sans progression
de la maladie est considérée relativement longue comparativement à celle d’autres agents
ciblés utilisés sur des populations similaires, comme bortezomib (Velcade®), dont la médiane du
temps jusqu’à la reprise de la progression de la maladie était de 7,9 mois. Nous avons hâte de
poursuivre l’évaluation de perifosine comme agent monothérapeutique prometteur ou combiné
à d’autres agents comme rituximab ou bortezomib. »
Juergen Engel, président et chef de la direction d’Æterna Zentaris d’ajouter, « Nous sommes
ravis de ces résultats qui procurent ainsi des signes additionnels du potentiel de l’approche
novatrice avec perifosine pour le traitement de plusieurs types de cancer en monothérapie ou
en thérapie combinée. Nous nous tournons maintenant vers le développement futur au stade
clinique avancé de ce composé pour traiter la macroglobulinémie de Waldenstrom, le cancer
du côlon métastatique ainsi que le myélome multiple, indication pour laquelle perifosine fait
actuel ement l’objet d’une étude d’enregistrement de phase 3. »
Information sur la macroglobulinémie de Waldenstrom
La macroglobulinémie de Waldenstrom est un trouble lymphoproliférateur distinct caractérisé
par une infiltration de cellules lymphoplasmatiques dans la moel e osseuse, ainsi qu’une
gammopathie IgM monoclonale. Annuellement, le Waldenstrom affecte environ 1 500 patients
aux États-Unis. Malgré les progrès enregistrés avec les thérapies, cette maladie demeure
incurable d’où la nécessité de développer des traitements novateurs. Il n’y a actuel ement

aucun médicament approuvé par la FDA contre le Waldenstrom : les analogues nucléosides,
l’inhibiteur de protéasome bortezomib (Velcade®), les agents alkylants (chlorambucil) et
rituximab (Rituxan®) sont souvent utilisés pour traiter la maladie.
Information sur perifosine
Perifosine est un agent anticancéreux oral, potentiellement le premier de sa classe, qui module
l’Akt et plusieurs autres voies clés impliquées dans la transduction du signal dont la JNK, toutes
des voies associées à la mort, la croissance, la différentiation et la survie cellulaire
programmée. Les effets de perifosine sur l’Akt sont particulièrement intéressants à cause de
l’importance de cette voie dans le développement de la plupart des types de cancer ; des
signes indiquent l’activation fréquente de l’Akt dans des tumeurs résistantes à d’autres formes
de thérapies anticancéreuses. On note aussi les difficultés rencontrées jusqu’à maintenant dans
la découverte de médicaments qui vont inhiber cette voie sans causer de toxicité excessive. On
a souvent observé des niveaux élevés d’activation de l’Akt dans plusieurs types de cancer
corrélés à un mauvais prognostic. Perifosine fait actuellement l’objet d’une étude de phase 3 sur
le myélome multiple, menée selon une Évaluation Spéciale du Protocole accordée par la FDA
qui avait aussi accordé les désignations de Médicament Orphelin et de « Fast Track » à
perifosine pour cette même indication. Perifosine fait également l’objet de plusieurs études
cliniques de phase 2 sur divers types de tumeurs.
Information sur Æterna Zentaris Inc.

Æterna Zentaris Inc. est une société de développement de produits au stade clinique avancé,
spécialisée en oncologie et en endocrinologie. Des renseignements supplémentaires et des
communiqués peuvent être consultés sur notre site Internet à l’adresse
Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs présentés conformément
aux règles refuge de la Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis. Les énoncés
prospectifs comprennent certains risques connus et inconnus et comportent des incertitudes qui
pourraient faire en sorte que les résultats réels de la Société diffèrent considérablement de ceux
indiqués dans les énoncés prospectifs. Ces risques et incertitudes comprennent, entre autres,
la disponibilité de fonds et de ressources pour la poursuite des projets en R-D, la réussite des
études cliniques selon les échéanciers prévus, la capacité d’Æterna Zentaris de tirer profit
d’occasions d’affaires dans le secteur pharmaceutique, les incertitudes relatives à la
réglementation et l’évolution générale de la conjoncture économique. Les investisseurs
devraient consulter les documents trimestriels et annuels déposés par la Société auprès des
commissions des valeurs mobilières du Canada et des États-Unis, où se trouvent d’autres
renseignements sur les risques et incertitudes propres aux énoncés prospectifs. Les
investisseurs sont mis en garde contre le risque d’accorder une crédibilité excessive à ces
énoncés prospectifs. La Société ne s’engage pas à faire la mise à jour de tels facteurs ni à
annoncer publiquement le résultat d’une révision d’énoncés prospectifs contenus aux présentes
afin de refléter des résultats, des événements ou des développements futurs à moins d’y être
tenue par une autorité gouvernementale ou une loi applicable.

Relations investisseurs
Dennis Turpin, premier vice-président et chef de la direction financière
(418) 652-8525 poste 242

Relations médias
Paul Burroughs, directeur des communications
(418) 652-8525 poste 406

Source: http://www.zentaris.eu/pdfdyn/Walderstrom%20Peri%20French_Final.pdf

Microsoft word - raa profile oct 06.doc

Dr Alan Aitken Senior Lecturer in Organic Chemistry e-mail: raa@st-and.ac.uk tel: 01334 463865 Research Interests: synthetic chemistry, asymmetric synthesis, flash vacuum pyrolysis, heterocyclic chemistry, electronic materials, organophosphorus chemistry Our major interest lies in the discovery of new reactions and their application to synthesis and to the formation of new t

Doc cadal 35

Bolivia: la dinámica de las agendas en un juego sin ganadores El objeto de este Documento es dar un repaso de la última crisis del país del altiplano bajo la luz del agotamiento del sistema de democracia pactada. Para ello se hará primero una breve revisión D de las características principales de esa forma de democracia que dio al país casi dos décadas de estabilidad, para

Copyright © 2010-2014 Pdf Physician Treatment