New drugstore cialis australia online viagradirect.net with a lot of generic and brand drugs with cheap price and fast delivery.

Bip 47

Mariages forcés et violences envers les femmes
Régulièrement, les presses européennes et africaines se font l’écho d’histoires de femmes ayant été ma-riées de force. Les témoignages relatés dans ces articles de presse font aussi état de violences exercées sur les femmes dans le cadre de ce type de mariages (violences de la famille, de la belle-famille ou du conjoint, arrêt de la scolarisation, etc.). Certains états africains ont légiféré pour éviter que ne soient pro-noncés des mariages contre le consentement de l’épouse. Récemment, la France a relevé l’âge légal de l’âge au mariage des femmes à 18 ans (en 2006) afin notamment de limiter les mariages précoces et donc les mariages forcés. Le 6 mars 2009, à l’INED, à Paris, des chercheurs et des représentants d’associations se sont réunis pour échanger des expériences et des résultats de recherche sur « Maria-ges forcés. Du (non-)consentement et de sa prise en charge ». Le Bulletin d’Information sur la Population vous propose un court compte rendu de cette Journée d’études Qu’est ce que consentir ? En quoi un mariage tersection des rapports de genre, de l'ethnicité et forcé constitue-t-il une violence faite à la femme ? des relations intergénérationnelles. Comment les associations et services publics interviennent-il pour lutter contre cette violence? Ce court compte rendu présentera trois des Quelles sont les conséquences d’un refus de se thèmes qui ont été développés lors de ce sémi- Autant de questions auxquelles ont tenté de Dans un premier temps, nous parlerons des répondre des chercheurs (sociologues, philoso- résultats de recherche de l’équipe IRIS, équipe phes, géographes, anthropologues…) lors d’une qui a rencontré et interviewé une vingtaine de journée d’études organisée à Paris par le Centre jeunes filles, ce qui a permis d’identifier quatre de Documentation et d'Etudes sur les Migrations portraits types de jeunes filles victimes d’un ma- riage forcé. Ensuite, la question du continuum d’Etudes Démographiques (INED), l’Institut de des violences faites aux femmes sera abordée Recherche Interdisciplinaire sur les enjeux So- car elle a fait l’objet de débats récurrents tout au ciaux (IRIS), l’Unité de recherche MOndes et long de la journée : il semblerait que les différen- tes formes de violences faites aux femmes sont l’Association française de sociologie (AFS). désormais davantage associées entre elles et Etaient présents également à cette journée non plus traitées de façon distincte comme cela d’études des représentants d’associations luttant était le cas il y a encore une dizaine d’années. pour les droits des femmes. A l’INED à Paris, le 6 mars dernier, cette journée a en outre permis Enfin, une autre question apparaît fondamentale : aux chercheurs de présenter les résultats d’une la façon dont il se doit de traiter la question du enquête qualitative intitulée Entre consentement mariage forcé en France étant donné que la et imposition : l'entrée dans la conjugalité à l'in- question de l’immigration y est centrale : com- ment lutter contre les mariages forcés sans tom- la pression familiale finissent par se marier et ber dans la stigmatisation d’une catégorie de certaines d’entre elles ont rapporté avoir été victimes de violence conjugale au sein du couple. 3) Le refus a posteriori : la jeune fille accepte le Du (non)-consentement et de sa prise en
mariage forcé et ses principes (le conjoint est charge. Les apports d’une recherche : de
choisi par la famille et la fille n’a aucune liberté l’expérience vécue à la prise en charge.
dans ce choix) mais une fois mariée, elle fuit le Le travail présenté par la sociologue Claudine domicile conjugal dans un contexte de violence Philippe a consisté à recueillir des récits biogra- (conjugale, ou aussi de la part de la belle-famille) phiques de jeunes femmes qui ont été person- qui constitue la raison de la dénonciation de ce nellement confrontées à la question du mariage mariage forcé. Si la femme n’avait pas été vic- forcé. Selon la sociologue, il existe en France un time de violence après le mariage, celui-ci refus global d’entendre des récits de femmes sur n’aurait peut-être pas été dénoncé. leur intimité. Dans ce contexte, il était important de mieux connaître les histoires de ces femmes 4) Le mariage forcé accepté : la jeune fille est victimes de mariage forcé et l’équipe a ainsi convaincue de la légitimité de ses parents à décidé de mener une enquête en rencontrant choisir son mari et a ainsi intériorisé le fait que une vingtaine de femmes victimes qui ont ra- sa liberté individuelle en matière de choix matri- conté leur histoire. Pour Claudine Philippe, il monial ne lui appartient pas. Dans ce contexte s’agit véritablement de récits de violence, à la où il n’y a ni désaccord ni rupture avec la famille, fois difficiles à raconter pour les femmes mais la relation conjugale est généralement apaisée. aussi difficiles à collecter pour les enquêteurs dont l’objectif était de restituer les histoires au plus près. L’analyse d’une vingtaine de récits Continuum des violences faites aux femmes
biographiques a permis de mettre en exergue Jusqu’à récemment en France, les violences quatre portraits types de femmes victimes de faites aux femmes étaient certes reconnues mais traitées de façon distincte : menace de violence, violence psychologique, violence physique, vio- 1) Le refus par principe : la jeune femme refuse lence sexuelle, viol, viol conjugal constituaient catégoriquement que sa famille choisisse son des violences faites aux femmes mais étaient mari à sa place, ayant intériorisé l’idée prédomi- traitées comme des violences distinctes et rare- nante en France que le mariage est un choix ment associées. Au fil des années, de nouvelles personnel et réciproque de deux partenaires qui luttes sont apparues, comme la question des se sont mutuellement choisis et qui s’unissent mutilations sexuelles ou encore le mariage forcé. Aujourd’hui, il semblerait que toutes ces violen- 2) Le refus circonstanciel : dans ce modèle, la ces soient reconnues comme telles et que l’on jeune femme ne remet pas en cause les valeurs commence à les considérer dans un ensemble : de ses parents ni leur légitimité et accepte le ce sont des violences faites aux femmes parce principe du mariage imposé par la famille mais qu’elles sont femmes. Mais ce continuum des elle estime que le moment est mal choisi. Elle violences faites aux femmes n’est pas encore souhaite, par exemple, poursuivre et achever suffisamment pris en compte lorsqu’il est ques- ses études avant d’épouser l’homme choisi par tion de financements publics pour lutter contre ses parents, ou se sent encore trop jeune et pas les violences : souvent, les financements accor- prête à s’engager dans le mariage. Dans ce dés aux associations de lutte contre les violen- modèle, certaines femmes ont également refusé ces faites aux femmes demeurent distincts pour l’homme lui ayant été présenté en raison de son chaque type de violence. Dans une réflexion sur apparence physique qui ne leur a pas plu. La la signification du terme de consentement, il est conséquence de ce refus est la colère des pa- important de ne pas séparer toutes ces formes rents qui n’acceptent pas que leur fille impose de violences qui constituent toutes une expres- ses propres conditions à son mariage. Cette sion de la domination masculine et doivent donc colère n’est généralement pas anticipée par la être traitées sous la lumière de la question des fille et entraîne une spirale de violences (mena- ces, chantage affectif de la famille) qui s’amplifie autour de ce refus. Parfois, les jeunes filles sous De même, considérer ces violences dans un Pour en savoir plus…
ensemble, évite une construction hiérarchique des violences faites aux femmes et permet éga- …on peut consulter les sites des institutions lement de sortir d’une logique culturelle ou reli- organisatrices de la Journée du 6 mars. gieuse des violences : il s’agit donc de traiter les violences à l’égard des femmes comme étant des violences de genre et non des violences
Approche de genre vs approche culturelle
On peut aussi trouver de nombreuses ressour- concerne des populations immigrées principale- ces sur le mariage forcé ou les violences envers ment d’origine maghrébine ou d’Afrique sub- les femmes en général sur les sites suivant : saharienne. Certains partis politiques instrumen- talisent la question du mariage forcé pour stig- - L’observatoire des violences envers les fem- matiser la culture ou la religion de populations mes de Seine-Saint-Denis (nombreuses res- d’origine étrangère. Dans ce contexte, les asso- sources sur les violences envers les femmes et ciations de lutte contre le mariage forcé doivent plus particulièrement le mariage forcé) : effectuer un travail de sensibilisation pour que la http://www.seine-saint-denis.fr/-Observatoire- question du mariage forcé ne soit pas appréhen- dée dans une logique communautaire, culturelle ou religieuse mais bien traitée sous la lumière - La page d’Amnesty International sur le mariage des inégalités de genre car le mariage forcé est une violence faite aux femmes, tout comme http://www.amnestyinternational.be/spip.php?art d’autres formes de violences dont sont victimes les femmes françaises ; forcer une fille à se ma- rier avec un homme qu’elle ne connaît ni ne - L’institut Emilie du châtelet pour le développe- désire, constitue une violente atteinte à sa liberté ment et la diffusion des recherches sur les fem- car il s’agit non seulement d’un contrôle sur sa vie mais aussi sur son corps et sa sexualité. http://www.emilieduchatelet.org/index.html La question du mariage forcé est donc un pro- blème auquel est confrontée la France qui doit - Le Réseau Interuniversitaire et Interdisciplinaire donc prendre les mesures nécessaires pour combattre ce phénomène, tout comme les autres formes de violences faites aux femmes. Dans ce contexte, il est donc aussi très délicat de mener des enquêtes pour déterminer des chiffres car le risque est grand que ces chiffres fassent l’objet d’une instrumentalisation politique de lutte contre - Le fond des Nations Unies pour les Femmes En conclusion de cette journée d’étude sur le mariage forcé, il a été noté que très peu de re- - Le numéro 27-28 (2008) du Bulletin de l’APAD présentants politiques étaient présents et qu’il consacré aux violences sociales et exclusions en serait donc intéressant d’organiser une nouvelle rencontre pour que chercheurs, associations et http://apad.revues.org/sommaire2843.html représentants politiques échangent sur cette Les sites de l’UNICEF et du FNUAP pour des statistiques et des rapports sur le mariarge pé- coce notamment : www.unicef.org www.unfpa.org Se documenter
2ème journée humanitaire sur la santé des femmes dans le monde
L’association « Gynécologues sans frontière » a organisé le 6 mars 2009 au Palais du Luxembourg (Paris) un journée de réflexion sur « La santé des femmes dans le monde ». Les communications traitaient des violences faites aux femmes pendant les conflits armés et de la prostitution en France. Le programme de la journée et la séance d’ouverture de ce colloque sont visibles sur le site de CanalU avec notamment un discours introductif de Simone Veil. http://www.canal-u.tv/

Journal madagascar conservation & development
Le numéro 3 de la revue journal madagascar conservation & development est désormais disponible en intégralité. La revue a d’ailleurs lancé un appel à publication pour le numéro 4. http://www.mwc-info.net/en/services/journal.htm
Les adolescents
Du 4 mars au 8 avril 2009, la Cité des Sciences (Paris) propose un cycle de conférences scientifiques sur le thème de l’adolescence. Six conférences sont prévues dont une animée par David le Breton sur les « conduites à risques chez les ados : nouveaux rites de passage ? ». Les conférences sont visionnables sur le site de la Cité des Sciences. http://www.cite-sciences.fr/francais/ala_cite/college/v2/html/2008_2009/cycles/cycle_294.htm
Bonnes pratiques contre la violence envers les femmes
L’UNFPA publie une série de documents sur les bonnes pratiques en matière de lutte contre la violence envers les femmes. Le premier volume traitait des pays suivants : Bangladesh, Colombie, Ghana, Kenya, Mauritanie, Mexique, Maroc, Roumanie, Sierra Leone et Turquie. Le second volume qui vient de paraître aborde la situation de l’Algérie, du Guatemala, du Honduras, de l’Inde, de l’Indonésie, du Népal, du Sri Lanka et du Zimbabwe. Ces documents sont disponibles sur le site du FNUAP : http://www.unfpa.org/public/publications/pid/386
Musée virtuelle du Canada
Le site du musée virtuelle du Canada propose de nombreuses expositions très documentées et très bien illustrées. Elles sont toute en ligne sur le site du musée. Parmi les expositions en cours, citons « …sans cesse je me relève » qui raconte l'histoire des travailleurs et travailleuses afro-canadien(ne)s en Ontario depuis le début du XXe siècle. • Musée virtuelle du Canada
La bibliothèque universitaire de Fels de l’Institut catholique de Paris, propose une exposition sur « Deux missionnaires jésuites d'exception à Madagascar », Roblet R.P. Désiré (1828-1914) et Colin Père Elie (1852-1923). http://ipac.icp.fr/uPortal/page/expo/madagascar/madagascar.htm Appel à communication et à publication
Les enfants hors de l’école
Les Cahiers de la recherche sur l’éducation et les savoirs préparent un dossier sur Les enfants hors de l’école et le paradigme scolaire, à paraître en 2011. Pour soumettre un article, il faut envoyer un résumé de la proposition avant le 1er juin 2009. http://www.revues.msh-paris.fr/modele2/perbook2.asp?id_perio=66 ● Global Health Promotion
La revue Global Health Promotion a lancé un appel à contributions pour un numéro spécial sur « Les stra-tégies de promotion de la santé et de prévention des maladies chroniques en Afrique ». Les personnes intéressées devront envoyer un e-mail d'intention à YCL1@cdc.gov avant le 15 avril 2009. La date limite de proposition est fixée au 1er juin 2009. ● Relations intergénérationnelles. Enjeux démographiques
C'est à l'Université de Genève du 21 au 24 juin 2010 que l'AIDELF organisera son 16e colloque qui porte-ra sur le thème "Relations intergénérationnelles. Enjeux démographiques". Les séances du colloque por-teront sur les thématiques suivantes : - L’identification des générations et la mesure des échanges intergénérationnels - Les relations intergénérationnelles au sein de la famille et les changements familiaux - Famille, genre et générations - Trajectoires de vie et relations intergénérationnelles - L’engagement intergénérationnel hors du cadre familial - Les relations intergénérationnelles dans le passage à la modernité - Les relations intergénérationnelles au sein des populations migrantes - Destins individuels et structures de la population : être jeune dans un monde vieillissant, être Les propositions de communication doivent être envoyées avant le 15 juillet 2009. Rappelons que sur ce même site, on peut accéder aux communications des colloques précédents. Le dernier a eu lieu au Québec en 2008 sur le thème « démographie et culture ». ● Genre et émancipation en Afrique
Le Comité Scientifique de l’UIESP sur le Genre organise un séminaire sur “Genre et émancipation au 21ème siècle en Afrique”pour faire le bilan des réalisations du continent en vue d’atteindre le troisième Ob-jectif du Millénaire pour le Développement (OMD3) qui traite spécifiquement de la promotion de l’égalité entre les sexes et l’émancipation des femmes. Le Comité cherche à rassembler les chercheurs, les déci-deurs, les gestionnaires de programme, et d'autres partenaires de développement pour partager les expériences sur les politiques novatrices et des programmes qui ont amené la région à promouvoir l'égalité de genre et l'émancipation des femmes dans certains pays, ainsi que pour mettre en lumière les expériences qui ont affaibli de tels efforts dans d'autres contextes. Une description complète (en anglais) de ce séminaire est accessible à l’adresse suivante : ● Etude de la Population Africaine
L’union pour l’Etude de la Population Africaine (UEPA) incite les chercheurs à proposer des articles pour
sa revue Etude de la Population africaine, revue bilingue (français, anglais) qui publie des travaux de re-
cherche originaux, fiables, et d'actualité sur des questions relatives à la population en Afrique, notamment les causes et conséquences des changements de la taille et de la composition des populations. On parle de Madagascar
Nosy Be
Vient de paraître un ouvrage sur l’île de Nosy Be à Madagascar, une île malgache au coeur français,une incursion culturelle dans l’histoire de la Grande île à travers cette terre du nord. L’auteur est T. Karimbhay. http://www.thebookedition.com
3rd European Conference on African Studies
La troisième conférence des Etudes Africaines organisée par le réseau européen AEGIS se déroulera à Leipzig (Allemagne) du 4 au 7 Juin 2009. Parmi les très nombreuses communications qui y seront présen-tées, plusieurs traitent de Madagascar parmi lesquelles : - Marie-Christine Deleigne, Child circulation and schooling in malagasy rural area - Caroline Seagle : Respacing coastlines: Delimiting the impacts of scientific forestry and colonial
exploitation of mangroves on coastal landscapes and communities in East Africa and Madagascar
L’intégralité du programme, ainsi que les résumés des communications retenues peuvent être consultés à
l’adresse suivante :
http://www.uni-leipzig.de/~ecas2009/index.php?option=com_frontpage&Itemid=1
Publications sur la santé
Sur le site de l’Institut de Santé Publique et Communautaire d’Antananarivo (INSPC), site totalement ré-nové, on peut accéder désormais aux publications récentes de l’Institut. A télécharger et lire par exemple : Rabeson, Tahiana. L’acceptabilitéé du norplant au CHU G-O Maternitéé de Befelatanana en 2003-2004, mémoire, 84p. Ce numéro a été coordonné par Bénédicte Gastineau (IRD-LPED). Vous
pouvez envoyer vos commentaires sur ce numéro et des informations
pour les numéros suivants à l’adresse :
benedicte.gastineau@ird.fr

Source: http://www.cresoi.fr/IMG/pdf/bip47_mariagesforces.pdf

Esh newsletters a manolis

European Society of Hypertension Scientific Newsletter:Update on Hypertension Management HYPERTENSION AND SEXUAL DYSFUNCTION Athanasios J. Manolis, Cardiology Department, Asklepeion Voula Hospital, Athens, Greece; Michael Doumas, Department of Internal Medici- ne, University of Thrace, Alexandroupolis, Greece; Margus Viigimaa, Centre of Cardiology, North Estonia Medical Centre, Tallinn, Estonia

mo.co.za

A Taxonomy for Secure Object-Oriented DatabasesMartin S Olivier and Sebastiaan H von Solms(Published in ACM Transactions on Database Systems , 19 , 1, 3–46, 1994) Abstract This paper proposes a taxonomy for secure object-oriented databases in order toclarify the issues in modelling and implementing such databases. It also indicatessome implications of the various choices one may make wh

Copyright © 2010-2014 Pdf Physician Treatment